Présentation Générale

DU DISPOSITIF

  • keyboard_arrow_right

    L'organisation

    L’organisation de la Coupe du Monde de Rugby en 2023 sur le sol national est une chance pour notre sport, une opportunité pour l’inscrire dans une dynamique d’épanouissement. Réparti sur tout le territoire, cet événement international va attirer un large public, qui vibrera pendant 6 semaines aux exploits des 20 meilleures équipes du monde. 48 matchs pour un objectif final : remporter la Coupe Webb-Ellis.

  • keyboard_arrow_right

    L'intérêt général

    Dans le monde actuel, un événement de sport, aussi prestigieux soit-il, se doit d’inscrire son action dans l’intérêt général. C’est la volonté du Comité d’Organisation France 2023, qui veut laisser un héritage, une trace qui profite à la société en général, au sport et au rugby en particulier. L’histoire nous a montré la formidable attraction qu’un tel événement exerce sur le public, les vocations qu’il engendre. De nombreux nouveaux licenciés vont venir agrandir la famille. Il faut s’y préparer.

  • keyboard_arrow_right

    Le recrutement

    C’est dans cette perspective, en collaboration avec le Ministère du Travail, que le Comité d’Organisation France 2023 et la Fédération Française de Rugby se sont engagés pour permettre le recrutement, la formation et l’embauche de 2023 apprentis, qui seront mis à disposition des ligues régionales, des comités départementaux et des clubs de la FFR afin de profiter de ce rendez-vous exceptionnel avec l’histoire du rugby et ainsi permettre d’anticiper l’afflux de nouveaux licenciés au sein de ses structures et subvenir à leurs besoins.

2023 apprentis de 18 à 30 ans vont être recrutés, à parité de femmes et d’hommes, avec une exigence d’inclusion puisque 10% des postes seront réservés à des personnes en situation de handicap.

Pour ces 2023 apprentis l’histoire ne s’arrêtera pas à l’issue de la Coupe du Monde de Rugby puisqu’avec les bénéfices de l’organisation, un grand nombre d’emplois seront créés afin de pérenniser ces parcours. 

L’organisation Générale

COMMENT LE COMITÉ D’ORGANISATION FRANCE 2023 VA FORMER 2023 APPRENTIS ?

En étroite collaboration avec la FFR, le Comité d’Organisation France 2023, basé à Paris, va devenir un Centre de formation d’apprentis (CFA) et coordonnera au niveau national l’ensemble des actions de formation.
Le CFA National s’appuiera sur les CFA régionaux et les organismes de formation locaux qui seront sélectionnés par une commission en charge de la coordination.

Les 2023 apprentis seront donc accueillis partout en France par les organismes sélectionnés dans lesquels la formation leur sera dispensée : ces organismes assureront la formation pédagogique et le suivi des apprentis par le biais de leurs maîtres d’apprentissage.

Les apprentis seront salariés du Comité d’Organisation France 2023 et seront par ailleurs mis à disposition, dans le cadre de leur formation en alternance, dans les clubs, comités départementaux et ligues régionales.

UNE PLATEFORME D'ÉCHANGES

DE CANDIDATURES ET DE RECRUTEMENTS

Quand ? À partir du 2 avril 2020 cette plateforme sera mise en ligne et permettra :

Pour les candidats, de recenser :

  • check

    Leur identité

  • check

    Leur parcours scolaire et/ou universitaire

  • check

    Leur parcours professionnel

  • check

    Leur localisation actuelle et leur mobilité éventuelle

  • check

    Leur structure de mise à disposition éventuelle (club, comité, ligue)

Pour les Clubs, Comités et Ligues :

  • check

    De proposer des candidats

  • check

    De présenter leurs problématiques locales

  • check

    D’identifier et de proposer des Maîtres d’apprentissage

  • check

    De proposer des partenaires de formation

Pour les Organismes de formation et CFA en Région :

  • check

    De présenter leurs catalogues de Formation

  • check

    De présenter leurs équipes pédagogiques

  • check

    De présenter leurs locaux et matériels de Formation

  • check

    De se positionner sur les formations proposées par le CFA France 2023

Quelles formations ?

Le CFA France 2023 va former 2023 Apprentis sur 3 niveaux de formation : Bac, Bac+3 et Bac+5.

Les niveaux de formation sont donnés ici à titre informatif et font actuellement l’objet d’une étude par les services de la certification professionnelle.

Chacune de ces formations permettra aux apprentis d’obtenir un diplôme inscrit au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles (RNCP).

Objectifs communs des 3 niveaux de formation :

Les formations viseront, en fonction des niveaux, le développement des compétences des apprentis dans les domaines suivants :

  • keyboard_arrow_right

    Administration de la structure sportive

  • keyboard_arrow_right

    Juridique : les règlementations en matière de pratiques sportives

  • keyboard_arrow_right

    Financier : audit, gestion et prévision financière

  • keyboard_arrow_right

    Communication : institutionnelle et interne. Image de la structure sportive

  • keyboard_arrow_right

    Développement : assurer et mettre en œuvre un plan de développement de la structure

  • keyboard_arrow_right

    Marketing : site internet, réseaux sociaux, boutiques (y compris en ligne)

  • keyboard_arrow_right

    Sponsoring : recherche, fidélisation, développement

  • keyboard_arrow_right

    Gestion d’évènement : planification, organisation, mise en situation au travers de la Coupe du Monde de Rugby France 2023.

Différences entre les 3 niveaux de Formation :

Plus le contexte dans lequel évolue la structure sportive est complexe, plus le niveau d’autonomie et de responsabilité de nos apprentis devra être développé.
Les trois niveaux de formation permettront donc de s’adresser à différents publics, par exemple :

  • keyboard_arrow_right

    Pour postuler à la formation niveau BAC : il n’y aura pas besoin de justifier de l’obtention d’un diplôme

  • keyboard_arrow_right

    Pour postuler à la formation niveau BAC+3 : il faudra a minima justifier de l’obtention d’un diplôme de niveau IV (Bac) ou de niveau V (Bac +2) dans le cas d’une admission parallèle 

  • keyboard_arrow_right

    Pour postuler à la formation niveau BAC+5 : il faudra justifier de l’obtention d’un diplôme de niveau VI (Bac+3)

Ces 3 niveaux de formation permettront également de répondre de manière adaptée aux besoins de la structure en fonction :

  • keyboard_arrow_right

    De sa taille (nombre d’adhérents)

  • keyboard_arrow_right

    De son environnement géographique (rural, urbain)

  • keyboard_arrow_right

    De son environnement (petite municipalité, agglomération, grande ville, département, région)

  • keyboard_arrow_right

    Du niveau de pratique de ses adhérents (amateurs, semi-professionnels, professionnels)

Questions réponses

  • keyboard_arrow_right

    Quand ce programme va-t-il officiellement démarrer ?

    format_quoteLes premiers alternants rentreront en formation dans les clubs, comités départementaux ou ligues régionales au printemps 2021 (pour le niveau BAC+3), puis autour de la rentrée 2021 pour les niveaux Bac et Bac +5. Il y aura en amont toute une phase de recrutement et de sélection qui démarrera le 2 avril 2020 lors de la mise en ligne de la plate-forme.
  • keyboard_arrow_right

    Quelle sera la répartition au niveau des effectifs ? 

    Une première estimation non figée amène à la répartition suivante :
    • keyboard_arrow_right

      BAC : 335 

    • keyboard_arrow_right

      BAC+3 : 1.249

    • keyboard_arrow_right

      BAC+5 : 339

  • keyboard_arrow_right

    Quel avenir pour ces jeunes le 22 octobre 2023, une fois la Coupe du Monde de Rugby France 2023 achevée ?

    format_quoteNotre objectif est de garantir à l’intégralité d’entre eux, un emploi à l’issue de la Coupe du Monde de Rugby France 2023, que ce soit dans le domaine du sport ou ailleurs. Avec ce programme, nous voulons leur donner les meilleurs outils possibles pour améliorer leur insertion dans le marché de l’emploi et si possible, les ancrer directement dans l’emploi. Comme exprimé par la Ministre des Sports, le besoin des clubs de rugby est identique à celui des structures sportives des autres fédérations et le GIP #FRANCE2023 travaillera de concert avec l’ensemble du mouvement sportif pour nouer des partenariats qui favoriseront l’employabilité des 2023 Apprentis.
    C’est pour ces raisons que les parcours de formation proposés s’appuieront sur des référentiels de compétences transversaux à l’ensemble des disciplines sportives et pas uniquement orientés spécifiquement sur le Rugby.
    L’ensemble des organisations sportives françaises mais également les collectivités territoriales seront donc les futurs employeurs potentiels des 2023 Apprentis.

    D’autre part, le Comité d'Organisation de la Coupe du Monde de Rugby France 2023 consacrera environ 20 % des bénéfices liés à l’organisation de la coupe du monde à la pérennisation de ces contrats d’apprentissage en emploi pérenne dans les structures de la Fédération Française de Rugby (clubs, comités départementaux ou ligues régionales), sur la base de projets qui permettront d’encadrer le niveau d’accompagnement. Le total de postes ainsi pérennisés dépendra du nombre et de la qualité des projets qui seront présentés par les structures.

  • keyboard_arrow_right

    Que deviendra ce CFA à l’issue de la Coupe du Monde de Rugby 2023 ?

    format_quote
    Après dissolution du Groupement d’Intérêt Public en 2024, le CFA sera légué à la FFR dans le cadre du Programme Héritage de la Coupe du Monde de Rugby France 2023.
  • keyboard_arrow_right

    Quel est le coût de la formation pour le club, comité ou ligue ?

    format_quoteLa formation est prise en charge par l’Opérateur de Compétences (OPCO) du Sport : l’AFDAS. Elle est donc gratuite pour l’apprenti.
    Chaque structure de mise à disposition participera à la prise en charge de l’apprenti de manière symbolique en payant une contrepartie financière qui sera définie selon sa taille et ses capacités financières.
  • keyboard_arrow_right

    Quel est le lieu de formation ?

    format_quoteLe lieu de la formation dépendra de votre implantation géographique. Il y aura a minima un lieu de formation par département.
  • keyboard_arrow_right

    Les clubs doivent-ils justifier d’un certain niveau de compétition pour obtenir un apprenti ?

    format_quoteChaque club de rugby affilié à la FFR, avec plus de 30 licenciés pourra prétendre à la mise à disposition d’un apprenti. Il n’y a donc pas de niveau de pratique minimum.

Nous contacter

Vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question ?
Vous pouvez nous envoyer un message avec votre question et nos équipes feront le maximum pour vous apporter une réponse personnalisée dans les meilleurs délais.